bmwpassion-m
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


a savoir avant d'acheter votre bmw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a savoir avant d'acheter votre bmw

Message  gabi65 le Lun 7 Juil - 7:42

Salut les amis !

Bon nombre d'entre-vous se posent toujours des questions avant d'acheter une nouvelle voiture mais sans avoir de réponses concrètes. Est-ce que la voiture est saine ? Est-ce une bonne affaire ? Comment déceler les pannes éventuelles, les pannes à venir, les vices cachés ? ...
Si vous lisez ce message c'est donc que c'est surement votre cas ou que vous vous intéressez au problème.

Puisque nous ne sommes pas tous des bêtes de mécanique (comme moi mdr) capable d'explorer une voiture dans ses moindres recoins, notre seule solution est de faire le tour des forums spécialisés, comme notre cher forum BMWPASSION-M ///, ou alors de connaitre un ami qui connait les bases en automobile.

Mais pour vous faciliter la tâche, j'inaugure ce topic pour vous proposer un petit tutoriel. Celui-ci récapitule les bases à savoir et à mettre en pratique avant l'achat de votre belle allemande tant convoitée.

Je tiens également à préciser que je ne suis pas l'auteur originel de ce tutoriel.
Je le poste donc ici pour le faire revivre et qu'il puisse servir aux autres futurs acquéreurs d'une BMW.

Ma modeste contribution sur ce tutoriel a été de corriger les quelques fautes qui subsistaient (on ne peut être infaïble ^^), de rajouter les illustrations et d'améliorer la mise en page générale.


Aller sans plus attendre, voici le tuto, bonne lecture a vous. N'hésitez pas à y apporter toutes vos idées et vos remarques. :ok:

_______________________________________________________________________________________________________


Amis amateurs de BMW ...

Ne transformez pas votre rêve en cauchemar ! N'achetez pas votre BMW les yeux fermés ou sur un coup de tête ! Je connait des personnes fiable qui roule en BMW depuis plus de 20 ans, sans aucun problème, et si ces quelques conseils peuvent vous être utiles, j'en serai ravi.

Tout d'abord, la réputation de solidité et de fiabilité des véhicules BMW n'est pas usurpée. Comme pour toutes les marques, certains modèles ont pu avoir des "maladies de jeunesse" ou des points plus faibles que d'autres, mais la qualité globale de fabrication des BMW est d'un niveau très élevé.

Pour l'histoire, rappelons que BMW signifie Bayerische Motoren Werke : fabrique de moteurs de Bavière. BMW est donc au départ et avant tout UN MOTORISTE qui a équipé tout aussi bien des voitures ou des motos que des avions. D'ailleurs, le logo BMW symbolise une hélice d'avion en rotation.

En achetant une BMW, vous investissez votre argent dans un véhicule solide et fiable.




A CONDITION QUE...

La solidité qui est un atout des BMW constitue aussi paradoxalement leur point faible pour une raison simple : certains propriétaires, partant du principe que leur voiture est solide, négligent l'entretien, même le minimum vital, et souvent aussi négligent leur conduite mettant ainsi à mal la mécanique.

Or, une BMW est une mécanique complexe et s'il est vrai que son "point de rupture" est bien au-delà de la moyenne, une BMW mal entretenue ou mal conduite finira un jour ou l'autre par poser des problèmes.

Une intervention lourde sur une BMW mal entretenue peut atteindre des sommets budgétaires, alors qu'un entretien régulier évite tout désagrément.




QUELQUES PRINCIPES

Principe N°1 : lors de l'achat de votre BMW, avant toute chose, avant de faire le tour de la voiture, avant de l'essayer, EXIGEZ le carnet d'entretien et LISEZ-LE ! Toutes les opérations de maintenance doivent avoir été correctement réalisées aux kilométrages prescrits. Sur les modèles assez récents cela est facile. Sur des modèles anciens, peut-être que le carnet ne sera plus disponible. Dans ce cas, le propriétaire doit être en mesure de vous montrer toutes ses factures d'entretien, mais là vous ne disposerez pas de l'historique de la voiture.






Cela dit, personnellement, je n'ai jamais acheté et n'achèterai jamais de BMW sans son carnet d'entretien d'origine, complètement et correctement rempli.
Les coûts de remise en état de la sellerie, de la peinture ou des accessoires peuvent également être élevés sur une BMW mal entretenue.

Principe N° 2 : EVITEZ les BMW défraîchies : sièges avachis, tapis usés, contreportes abîmées. Cela dénote un manque total d'entretien.

Ne croyez pas les vendeurs qui affirment "c'est normal, la voiture a xxx années"  je peux vous dire qu'une carrosserie ou un intérieur BMW bien entretenus ne s'usent pas. Cependant, il n'est pas anormal que sur un véhicule à fort kilométrage le siège du conducteur ait vieilli par rapport au reste de l'habitacle. Pensez aussi que si la carrosserie et l'intérieur ne sont pas entretenus, il y a de grands risques pour que la mécanique ne le soit pas non plus, ce qui nous renvoie au principe N° 1.

Principe N° 3 : EVITEZ les BMW "incomplètes" : manque une baguette de portière, un plastique de clignotant, une poignée de porte intérieure, un interrupteur... ou tout cela à la fois. Ces pièces peuvent se révéler chères à l'achat au final. Dans ce cas, avant d'acheter la voiture, faites la liste de ce qu'il faudra remplacer et demandez un chiffrage à un concessionnaire BMW.


         

Principe N° 4 : SOYEZ ATTENTIFS aux "petites réparations" que le vendeur laisse généreusement à la charge de l'acheteur, moyennant un prix plus faible du véhicule : moteur d'essuie-glace, platine compteurs, climatiseur... Une bonne affaire ? Pas toujours, car le prix des "petites réparations" peut parfois facilement dépasser le rabais consenti, voire représenter un gouffre financier.

Tout garagiste vous le dira : quand on démonte... on ne sait pas toujours ce que l'on va trouver !

Exemple : "Climatiseur à recharger" Ah bon ? Il ne fonctionne pas le climatiseur, ou bien il fonctionne mal ? Pourquoi ? Au final, le "climatiseur à recharger" deviendra peut-être "climatiseur à changer" ! Là aussi, n'hésitez pas à demander son avis et une estimation de prix à un concessionnaire BMW.




LE TOUR DE LA VOITURE ET L'INTÉRIEUR

Les carrosseries BMW sont parfaitement ajustées, donc il ne doit y avoir absolument aucun écart anormal entre les différents panneaux, et les joints doivent être parfaitement en place. Le "masque" avant, partie de la carrosserie qui supporte la calandre et les phares, est une vraie dentelle, quasiment impossible à redresser en cas de choc. Donc, si elle porte des traces de pliures ou des soudures trop apparentes, la voiture a été accidentée.

Vérifiez aussi les "joues" d'ailes au niveau des supports d'amortisseur. Elles doivent être impeccables. Si la voiture a été accidentée, ces éléments en porteront des traces. Effectuez le même examen à l'intérieur des ailes arrière et sur le fond du coffre.



         

Faites le test :
Ouvrez les portières et refermez-les en les poussant légèrement, sans les claquer. Elles doivent s'enclencher sans difficulté. Même chose pour le capot et le coffre : leur fermeture s'effectue sans effort.
         

Logiquement, les BMW ne souffrent pas des problèmes de rouille, sauf sur les anciens modèles, mais nettement moins que d'autres marques. Cela dit, c'est un point à ne pas négliger sur un ancien modèle, car même une BMW peut être rongée par la rouille, si elle a été mal entretenue.

Vérifiez aussi les éventuelles différences de teinte et les raccords de peinture.

En ce qui concerne l'intérieur, les assemblages BMW sont parfaits et les matériaux de qualité supérieure. Tout cela résiste très bien au temps. Vérifiez scrupuleusement l'état des matériaux : décolorations, craquelures... et les ajustages : écarts anormaux, éléments mal fixés... Cela peut trahir un mauvais entretien et des démontages-remontages intempestifs. Sur ce point, attention aux intérieurs "bricolés" avec des accessoires, notamment électriques. Dans ce domaine, toute modification mal réalisée peut provoquer des pannes. Méfiez-vous des fils qui pendent ou qui traînent.


         



TOUT EST OK ET LA VOITURE VOUS PLAIT. IL FAUT DONC L'ESSAYER...

Nota : les indications suivantes concernant la mécanique ne s'appliquent qu’aux moteurs à essence. Les diesel ont d'autres particularités, mais je les connais mal, n'ayant jamais eu ce type de véhicule.

Contact :

1° Le tableau de bord doit s'allumer COMPLÈTEMENT. Attention aux "petites ampoules" qui ne fonctionnent pas. Changer une "petite ampoule" peut nécessiter un démontage complexe, et même une intervention mécanique si le problème ne vient pas de l'ampoule mais du capteur au niveau du moteur.
2° Sur les véhicules qui en sont équipés, vous devez entendre NETTEMENT l'amorçage de la pompe à essence électrique. Le bruit est discret, mais il est net.

Tant que vous y êtes, essayez tout : essuie-glaces, klaxon, plafonniers, vitres électriques, etc... N’oubliez pas le prix des "petites réparations".


         

Exemple : le vendeur vous dit "oui, je sais, l'inter des vitres est HS, mais vous en avez à pas cher chez l'accessoiriste du coin" FAUX ! Les interrupteurs BMW sont de plus grande taille que les interrupteurs standards aux normes DIN que l'on trouve chez les accessoiristes, et en plus ils ont des connecteurs spécifiques. Impossible de monter autre chose que les pièces d'origine.

Souvenez vous que de nombreuses pièces BMW sont spécifiques et que tout ce qui est présenté comme "adaptable" n'offre aucune garantie, ni d'adaptabilité, ni de qualité



Démarreur : Le moteur démarre dès la première sollicitation. L'envolée est franche et sans heurts. L'aiguille du ralenti doit se stabiliser très vite vers 800 ~ 900 tours et ne doit pas oscille
Bruit du moteur : le bruit est grave, mais pas rauque. Le moteur tourne en souplesse. Très peu de vibrations perceptibles, ni à l'extérieur, ni dans l'habitacle. Un peu plus de vibrations sur les moteurs 4 cylindres que sur les 6 cylindres. Léger cliquetis au niveau de l'injection et léger sifflement à l'entrée d'air : on doit entendre les tubulures d'admission "chanter".

En revanche : quasiment aucun bruit au niveau du bloc moteur, ni en haut : arbres à cames, ni en bas : équipage mobile. D'une manière générale, vous remarquerez que le bruit du moteur d'une BMW est "homogène" et très harmonieux. De ce fait, tout bruit anormal se détecte instantanément et doit vous inciter à la prudence.

FUYEZ les BMW dont le moteur vibre ou émet des bruits douteux au ralenti. Les mauvais moteurs ont toujours un mauvais ralenti.

Encore une fois, ne croyez pas les vendeurs qui vous disent "c'est normal qu'elle soit bruyante, parce que... et patati et patata...".



         

Bruits sous la voiture : léger souffle dû au passage des gaz dans l'échappement. Aucun ronflement, pas de vibrations. Léger bruit de rotation au niveau de la cloche d'embrayage, en position embrayée au point mort : disparait quand on débraye.

Bruit à l'échappement : très léger grondement. Bruit régulier, sans heurts.


         

Fumée à l'échappement : très légère fumée, de couleur blanche, presque "transparente". Un peu de vapeur d'eau, au démarrage à froid, et quasiment plus ensuite.

Si la fumée est excessive et sa couleur anormale et / ou si le dégagement d'eau est important, arrêtez tout et contrôlez. Fumée très blanche = problème d'eau (joint de culasse - culasse) Fumée noire = problème d'huile (pistons - segments).

1° Ouvrez le vase d'expansion : le liquide de refroidissement doit être clair. S'il y a des dépôts pâteux au fond, le moteur est HS.


         

2° Sortez la jauge d'huile : la texture de l'huile doit être homogène. Si elle est émulsionnée, avec des petites bulles, cela confirme le résultat ci dessus, le moteur est HS. Le mélange huile + eau = joint de culasse ou culasse HS.



         
ON ROULE...

Le démarrage se fait en souplesse. La voiture ne doit pas "sautiller" d'avant en arrière, ni "se dandiner" de droite et de gauche.

De tels comportements sont les signes d'une transmission et / ou de suspensions fatiguées.

Nota : Sur certains modèles, anciennes séries 5 par exemple, la pédale d'embrayage est un peu dure.

Méfiez-vous néanmoins des embrayages trop mous ou bien excessivement durs, ou encore peu précis, ceux dont on ne sait pas trop quand on a vraiment embrayé ou débrayé.

La montée en régime est franche, sans heurts et sans trous à l'accélération.

Faites attention aux accélérations qui déclencheraient des bruits bizarres au niveau du moteur, des suspensions ou de la transmission. Regardez aussi dans le rétroviseur pour vérifier qu'il n'y a pas de fumée anormale.

La boîte de vitesses est douce et très précise. Les débattements du levier s'effectuent "dans du beurre" sans forcer et les verrouillages s'effectuent sans aucun bruit, ni claquements, ni grognements.

Faites le test :
1° Au point mort, faites bouger le levier de droite à gauche : il doit être "élastique" et reprendre sa position initiale de manière naturelle.
2° Sur chaque rapport de boîte, faites la même chose : le levier doit avoir très peu de débattement, 3 à 4 cm.



         

Le volant ne doit pas osciller, ni tressauter. La direction guide la voiture franchement, de manière fluide, sans "effet de retard" qui trahirait des organes usés, rotules par exemple.

Nota : sur les modèles équipés de pneus larges en taille basse, on peut noter une très légère oscillation du volant. Par ailleurs, sur certains anciens modèles, la direction assistée peut engendrer un léger flottement à grande vitesse.

La voiture se positionne bien à plat sur la route. Elle absorbe les inégalités de chaussée avec un léger sursaut, mais ne dévie pas de sa trajectoire et ne "pompe" pas sur ses suspensions.

Faites le test :
Conduisez en tenant simplement le volant du bout des doigts. IMPARABLE, si la voiture est saine, elle va rouler presque "toute seule" de manière naturelle. En revanche, les modèles fatigués et mal entretenus vont se comporter de manière chaotique, ce qui nécessitera de fréquentes reprises en mains.

Le freinage est très puissant. La pédale est douce mais ferme. Une fois passée la garde, on sent très nettement la décélération. Là encore, la voiture reste très "positive".

Méfiez-vous des pédales molles de type "éponge" ou avec une garde trop longue. Observez aussi les mouvements de carrosserie au freinage.

Une BMW, ça freine court, à plat, et sans déhanchements de la carrosserie.

Ne croyez pas les vendeurs qui affirment "oui, je sais, elle ne tient pas très bien la route, mais c'est normal... c'est une BMW et il faut savoir les conduire" ARCHI FAUX !!!

Les BMW tiennent parfaitement bien la route.

Évidemment comme ce sont des "propulsions", moteur à l'avant et roues arrière motrices, une période d'accoutumance peut être nécessaire, notamment pour maîtriser la puissance sur les gros modèles. Le seul point délicat, sur les anciens modèles, est la conduite sur sol mouillé qui demande de la vigilance et du doigté.

Cela dit, passée la période de prise en mains, si la BMW que vous essayez n'est pas stable, si elle vous semble réagir bizarrement : déhanchements, position "en crabe", déport à l'accélération ou au freinage, oscillations prononcées du volant, etc...




CE N'EST PAS "NORMAL"

... c'est qu'il y a vraiment un problème sur cette voiture-là. Fuyez et essayez-en une autre.

Très important : la température d'eau. Le manomètre BMW comporte 3 zones :


  • bleue : froid à gauche
  • blanche : normal au centre
  • rouge : chaud à droite



L'aiguille monte assez vite du bleu vers le blanc et doit IMPÉRATIVEMENT rester dans cette zone blanche, été comme hiver, quelle que soit la température extérieure. Par fortes chaleurs elle peut dévier vers le rouge sans JAMAIS s'y positionner.



         

Conséquence : si vous constatez que l'aiguille reste dans la zone bleue où à l'inverse part dans la zone rouge, c'est qu'il y a un problème, au minimum le manomètre, au pire le système de refroidissement du moteur. A surveiller attentivement, car un problème de refroidissement peut entraîner la destruction de la culasse, et sur une BMW... la culasse c'est la pièce d'orfèvrerie du moteur. Je vous laisse donc imaginer son prix.

Enfin, dans une BMW en mouvement il n'y a que très peu de bruits : pas de bruits de carrosserie ou de châssis, pas de bruits au niveau des garnitures, pas de bruits de boîte de vitesses ou de transmission.

On entend juste le moteur qui est très linéaire, les pneus en fonction de la marque et du type et un peu de bruits aérodynamiques, plus prononcés sur les anciens modèles.

Donc, là encore, tout bruit anormal doit inciter à la prudence et à poser des questions.




ATTENTION !

Les modèles spéciaux ont des caractéristiques qui leur sont propres et qui doivent être prises en compte lors d'un achat éventuel. A titre d'exemple, si vous voulez acheter une M3 E30 "Evolution 2" ne soyez pas affolés par le bruit du moteur, ni par le ronflement de l'échappement, ni par la dureté des suspensions, ni par la conduite nécessairement musclée. C'est normal pour cette voiture.

Vous me direz que tout cela est bien logique et peut s'appliquer à toutes les voitures.


     




OUI MAIS...

Dès l'instant où l'on veut acheter une voiture dont la qualité est connue pour être "moyenne", on est tout de suite vigilant, on examine soigneusement la liste des points fragiles. En ce qui concerne une marque comme BMW, on a tendance a se reposer sur la réputation de fiabilité de la marque et on a raison. Mais on a aussi tendance à manquer parfois de vigilance, justement parce qu'on a confiance dans la qualité. Et c'est précisément là dessus que comptent certains vendeurs peu scrupuleux pour tenter de vous présenter un véhicule douteux comme étant la 8° merveille du monde.




FAITES TRÈS ATTENTION AUX BMW IMPORTÉES !

On trouve de tout et parfois le pire : kilométrage réel inexact (compteur trafiqué) - mécanique non conforme (moteur remplacé) - accidents mal réparés - véhicules reconstruits à partir de plusieurs épaves - contrôles techniques approximatifs.

La même extrême prudence s'impose sur les BMW modifiées ou tunées.

Pour rouler longtemps et sans soucis en BMW, il faut donc être très vigilant et ne pas hésiter à poser beaucoup de questions au vendeur si vous avez des doutes. Ne vous laissez pas aller sur le premier véhicule venu. Les supports spécialisés regorgent d'annonces.




VOUS AVEZ LE CHOIX !

Comparez... si vous n'êtes pas sûrs, il vaut mieux rater une possible bonne affaire, car il y en aura toujours une autre. En revanche, si vous achetez "un boulet" vous risquez non seulement de le garder longtemps, car personne ne voudra vous l'acheter, mais également de faire exploser votre budget...

:e65:

_________________
///M3 E36 MOTORSPORT !!

gabi65
Admin

Messages : 917
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 34
Localisation : tarbes

Voir le profil de l'utilisateur http://bmwpassion-m.forumdefans.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum